Sophie Nassitti -31 rue Hector Berlioz - 69009 Lyon

Sophie Nassitti Naturopathe à Lyon

Stress, anxiété et troubles du sommeil : comment l’aromathérapie peut-elle m’aider ? (part.1)

Les huiles essentielles (HE) sont largement entrées dans notre vie quotidienne avec en tête de liste celle de lavande qui est sans doute une des plus connues. Elle est d'ailleurs souvent considérée comme le “couteau suisse” de l'aromathérapie. Ses propriétés apaisantes et calmantes sont parmi les plus (re-)connues. Je vous propose dans cet article de découvrir comment choisir et utiliser une HE en cas de stress, anxiété ou troubles du sommeil. Dans un 2d article, nous explorerons d'autres HE intéressantes que celle de lavande.

Comment choisir son huile essentielle en cas de stress, anxiété ou troubles du sommeil ? 

Il y a selon moi 2 aspects à prendre en compte au moment du choix de l'HE : son odeur et ses propriétés. Quand on recherche un effet sur la sphère émotionnelle, il est avant tout intéressant de laisser le nez orienter le choix, c'est-à-dire de choisir une HE dont le parfum vous plaît. Elle sera alors comme une odeur-refuge d'autant plus si vous l'ancrez selon l'exercice de PNL proposé ci-après.

Vous pouvez aussi choisir l'HE selon ses propriétés relaxantes, apaisantes, sédatives ou anxiolytiques. Il se peut que son odeur vous déplaise. Je vous invite dans ce cas à vous questionner si, au-delà du “j'aime-j'aime pas”, cette HE peut vous accompagner, vous soulager. Par ailleurs, n'hésitez pas à dépasser votre 1re impression et à revenir régulièrement vers l'HE choisie. Il se peut que selon le moment ou votre état émotionnel, votre perception de son odeur évolue. Votre corps peut aussi enregistrer un mieux-être suite à l'olfaction de l'huile, sans que vous en ayez conscience, et ainsi se mettre à apprécier de plus en plus cette huile qui vous déplaisait au départ. 

Comment utiliser l'huile essentielle choisie ? 

Les 2 voies royales pour se détendre et s'apaiser sont l'olfaction et le massage de la peau. 

La voie olfactive : cette voie va permettre d'influer directement sur les émotions en passant par le noyau primitif du cerveau, le cerveau limbique, siège des instincts et des sentiments, et en contournant le mental. C'est sans doute la méthode la plus simple à mettre en place. Il vous suffit pour cela de respirer l'HE directement au flacon. Concentrez-vous sur l'odeur, sans chercher à l'analyser, ce qui signerait le retour du cerveau analytique.  

Pour protéger votre HE, ses composants étant extrêmement volatiles, ou si vous êtes allongé-e-s ou que la séance risque d'être un peu longue, mettez quelques gouttes sur un mouchoir ou sur une touche à parfum. Il est également possible de verser 1 à 2 gouttes d'HE dans vos mains et d'en inspirer les arômes en mettant vos mains en cathédrale autour de votre nez. Si vous voulez transporter l'HE avec vous pendant la journée, je vous conseille de vous confectionner un stick olfactif en imprégnant la mèche en coton fournie avec.

Ancrage d’une HE : Vous pouvez choisir d'ancrer cette HE grâce à une pratique de PNL (programmation neurolinguistique) et en faire une huile refuge, réconfortante, à chaque fois que vous la respirerez. Pour cela, je vous invite à visualiser un lieu où vous vous sentez bien puis à fermer les yeux pendant quelques minutes en inspirant profondément l'HE choisie. Faites une pause de 15-20 minutes et renouveler plusieurs fois (sentir l’HE en visualisant le lieu choisi) jusqu'à ce que l’image du lieu apparaisse immédiatement en respirant l’HE. Recommencez les jours suivants afin de vous assurer que l'ancrage fonctionne.
Lors d'un épisode de stress, vous pourrez recourir à cette huile en fermant les yeux et l'inspirant profondément. Vous retrouverez alors les sensations agréables et apaisantes associées au lieu choisi.
 

Exercice de respiration : Afin de vous détendre ou vous aider à trouver le sommeil, vous pouvez également pratiquer un exercice de respiration avec l'HE de votre choix sur un rythme 4-2-6 par exemple. Il s'agit alors d'inspirer en gonflant bien le ventre sur 4 temps (ou 4 secondes) puis de bloquer sa respiration sur 2 temps et d'expirer en vidant l'air du ventre sur 6 temps. Renouveler au moins une dizaine de fois. Plus le temps de blocage et d'expiration sera allongé plus la détente en sera profonde. Pour vous aider à explorer plus en avant la pratique olfactive des HE, je propose des consultations dédiées, plus d’informations ici.

 

La voie cutanée : Vous ressentez comme un poids ou un nœud au niveau du plexus, siège des émotions ? Il peut alors être intéressant de venir masser la zone douloureuse avec 1 à 2 gouttes d'HE diluée dans l'huile végétale de votre choix (jojoba, noyau d'abricot, amande douce, etc.).  

Vous pouvez également masser le point réflexe du plexus sous vos pieds. Cette zone se situe au centre du pied, sur la partie haute où commence un renflement. Cette zone est souvent douloureuse en cas de stress. Massez-la avec le pouce en faisant des cercles, d'abord doucement, puis en appuyant un peu plus. 

Ainsi lors des séances de réflexothérapie à mon cabinet, je propose très souvent de finir avec quelques gouttes d’HE. D’autant plus volontiers, si j’ai repéré que cette fameuse zone du plexus était douloureuse.

 

NB : même si ces 2 voies sont plutôt sures, il est néanmoins important de se renseigner en cas de doute auprès d'un professionnel formé à l'aromathérapie. Certaines HE peuvent être neurotoxiques ou dermocaustiques. D'une manière générale, une attention particulière doit être portée pour les enfants, les femmes enceintes ou allaitantes. 

 

Article initialement écrit et publié sur la plateforme Doctoome.

Sources : 

Lydia Bosson : Grandir avec les huiles essentielles, L'aromathérapie énergétique 

André Bitsas : Aromathérapie corps et âme 

Dr. Françoise Couic-Marinier et Dr. Laurent Briquet : Aromathérapsy 

Michel Faucon : Traité d'aromathérapie scientifique et médicale (les huiles essentielles) 

Domininique Baudoux : Aromathérapie  

Guillaume Gérault, Jean-Charles Sommerard, Catherine Béhar, Ronald Mary : Le guide de l'olfactothérapie 

 

 

 

 

Prendre rendez-vous via Crénolibre

sur facebook